L’EDAIC, école d’architecture d’intérieur

 

 

Qu’est-ce qu’une
école d’archi ?

Il existe de nombreux diplômes permettant à l’étudiant de se former en architecture d’intérieur. En France il est préférable d’obtenir un niveau bac +5 afin d’exercer la profession d’architecte d’intérieur, bien qu’il existe des formations de niveau Bac+3. En effet, les diplômes d’architecture d’intérieur se doivent d’être extrêmement complets car cela exige de la part des futurs architectes d’être capable de s’adapter à tout types de projets tout en sachant faire preuve de minutie et de rigueur.

Pour qui ?

L’étudiant désireux de devenir architecte d’intérieur sait être méthodique, rigoureux et persévérant et vouer une certaine dévotion pour la création et l’aspect artistique de l’architecture. Il n’a pas peur de prendre la parole en groupe ni de travailler en collaboration.


 

Cursus et programme

 

Le module Dessin est prédominant dans la répartition des volumes d’heures. Cette année peut être considérée d’une certaine façon comme une MANAA intégrée.

 

Volume d’heures*
Module Par semaine A l’année
Dessin 22h 704h
Dessin Calque (sketchup, artlantis) 3h30 112h
Histoire de l’Art 3h 96h
Perspective 3h 96h
PAO (Publication assistée par ordinateur) 3h 96h
Total 34h30 1 104h

Durant cette année-là, l’EDAIC met l’accent sur les concepts et les outils (logiciels de création 3D, etc.), mais aussi sur la réflexion sur l’espace et les modes de vie. Les étudiants ont dorénavant accès à l’atelier architecture.

Volume d’heures
Module Par semaine A l’année
Atelier Architecture 8h 256h
Technologie 6h 192h
Culture générale, sociologie 4h 128h
Dessin 4h 128h
Expression Orale 4h 128h
Histoire de l’Art 2h 64h
Anglais 2h 64h
AUTOCAD (Logiciel) 4h 8 séances, soit 32h
Photoshop (Logiciel) 4h 2 séances, soit 8h
Total 38h puis 30h 1 000h

Tout en approfondissant les acquis pédagogiques de la 2ème année, les étudiants travaillent sur des cas concrets (WorkShop). Ils abordent différents types d’espaces (bureaux, magasins, open-space, maisons individuelles), avec leurs problématiques et contraintes techniques.

 

Volume d’heures
Module Par semaine A l’année
Dessin 4h 128h
Culture générale 2h 64h
Gestion 2h 64h
REVIT (Logiciel) 5h30 176h
Expression Orale 3h30 112h
Atelier Architecture 7h 224h
Atelier création 3h30 112h
Anglais 2h 64h
Total 29h30 944h

Les étudiants continuent à travailler sur des cas concrets, concepts et réalisations. Les problématiques techniques et réglementaires sont néanmoins plus exigeantes et plus pointues (budget, cahier des charges, délais, demande client, réglementations, normes).

 

Volume d’heures
Module Par semaine A l’année
Dessin 4h 128h
Culture générale 2h 64h
Gestion 2h 64h
Technologie 2h 64h
Expression Orale 3h30 112h
Atelier Architecture 3h30 112h
Atelier création 7h 224h
Anglais 2h 64h
Total 26h 832h

De septembre à début janvier, les étudiants travaillent sur un projet, ce qui explique le volume d’heures drastiquement réduit. L’équipe pédagogique les accompagne tout au long de l’année pour la réalisation du projet. Ils devront rendre du mémoire (note d’intention, plans) et soutenance orale du projet devant un jury de professionnels en fin d’année.

 

Volume d’heures
Module Par semaine A l’année
Atelier Architecture 7h 224h
Projet de fin d’études 7h 224h
Technologie 3h 96h
Note d’Intention 3h 96h
Total 20h 640h

 

* Volume d’heures calculé sur la base de 32 semaines complètes de cours et 5 semaines de vacances (hors vacances d’été).

 

Les objectifs

L’enseignement de notre formation architecte d’intérieur est construit selon une progressivité des acquisitions. A l’issue des 5 années à étudier, les étudiants sont capables de concevoir un projet, de son étude jusqu’à sa réalisation, et d’analyser, de s’approprier puis d’exploiter les documents (cahier des charges, plans, etc.) tout en appréhendant les normes en vigueur, les coûts et les délais. De même, le titulaire du diplôme sera capable de communiquer avec les clients et les sous-traitants mais aussi de collaborer avec des équipes.

En d’autres termes, il sera capable de faire conjuguer l’abstrait et le concret, la créativité et la technique, la subjectivité et l’impartialité… le rêve et la réalité en somme, telles sont les compétences attendues de la part d’un architecte d’intérieur.

Les débouchés

Souvent il est admis que les diplômés d’architecture d’intérieur ne peuvent exercer qu’un seul métier : celui d’architecte d’intérieur… à tord ! Bien que ce soit effectivement le métier phare, il est aussi possible de devenir collaborateur d’architecte ou dessinateur projeteur, ou encore conducteur de travaux, tout autant de métiers nécessitant des connaissances poussées en la matière.

De même, un architecte d’intérieur peut exercer en libéral, à titre individuel ou comme associé dans un cabinet. Il est parfois même salarié dans un atelier d’architecture. Cela dénote bien de la pluralité des débouchés tant dans leur fonction que dans leur prise de fonction.